Une haine brutale – Penelope Douglas

test-c3a9toiles

-vanescence,-tome-1---une-haine-brutale-628937.jpg.png

Une haine brutale est le premier tome d’une duologie écrite par Penelope Douglas et publié en français aux éditions ADA (Canada) en janvier 2016.

Une haine brutale est un roman qui exploite un thème souvent tabou lors de l’adolescence : le harcèlement à l’école. Le roman s’ouvre sur une scène qui en témoigne et le lecteur peut n’être que choqué du caractère violent et brutal des bourreaux. Mais ce qui est encore plus interpellant c’est bien la passivité des témoins. Personne ne fait rien pour y remédier. Le personnage de Tate n’a que très peu de personnes de son côté, très peu d’amis car tous sont effrayés par Jared et ne veulent pas être l’objet de sa haine.

C’est une histoire qui m’a touché parce que tout au long du livre, Tate se souvient du Jared avec lequel elle était amie autrefois. Elle tente encore de le retrouver. La partie n’est peut être pas finie, tout n’est peut être pas joué et pourtant elle résiste face à ses assaillants. Après un an en France, elle rentre chez elle et doit retourner au lycée affronter ce monde qu’elle a fuit. Si les choses semblent quelque peu s’être apaisées, il n’en reste pas moins que Jared est toujours aussi incompréhensible et cruel envers elle.

Penelope Douglas aborde un thème souvent passé sous silence dans les écoles, par les victimes. Le harcèlement scolaire est plus présent qu’on ne le croit et rester passif face à ces actes est condamnable moralement. Les attitudes des amis de Tate m’ont quelque peu décontenancées. Ils ne se révoltent pas, ne font pas face à l’attitude de Jared. C’est surtout le personnage de K.C., la meilleure amie de Tate qui m’a le plus laissée pantoise. Même si pendant un an, Jared a été relativement calme, comment peut-elle lui pardonner ce qu’il a fait subir à Tate ? C’est une question qui taraude dans ma tête et je ne trouve pas de réponse. Elle réussit à dépasser son comportement ignoble…

Toutefois, j’ai apprécié l’héroïne. Si auparavant Tate s’écrasait face à son bourreau, elle revient plus forte que jamais. Elle ose lui tenir tête et cette année en France lui a fait comprendre des choses. Son caractère s’est endurci même si elle croit que l’ancien Jared se cache quelque part derrière cette carapace. Elle n’abandonne pas et ne se laisse pas démonter. C’est une héroïne forte et touchante que nous peint Penelope Douglas.

Même si on adopte le point de vue de Tate, le personnage de Jared n’en reste pas moins intéressant. On a envie de comprendre. Pourquoi est-il aussi cruel avant son ex meilleure amie ? Que s’est-il passé autrefois ? On aimerait être dans sa tête afin d’avoir des explications concernant son comportement ambigu. Justement c’est une expérience qui s’avère possible avec le second tome de la série Evasnescence. Un amour brûlant – ce deuxième tome est finalement la réécriture du premier mais du point de vue de Jared.

Dès la lecture du résumé et des premières pages, on se doute bien de la fin du roman. Néanmoins, Une haine brutale est une lecture agréable. Penelope Douglas nous plonge dans les méandres de l’adolescence pas toujours heureuse et nous dévoile des personnages torturés et persécutés qui luttent pour survivre.

C’est une belle réflexion morale sur l’époque de l’adolescence qui, parfois, peut être éprouvante pour bien des enfants. C’est une œuvre qui amène à réfléchir sur la vie en société, au sein d’un lycée, sur le comportements de ces jeunes et les conséquences que leurs actes peuvent engendrer mais également sur la place des adultes durant une période de la vie qui se veut cruciale pour la construction de sa propre identité.

Emeline

Publicités

Une réflexion sur “Une haine brutale – Penelope Douglas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s