Les Vacheries des Nombrils t1 : vachement copines – Delaf & Dubuc

test-c3a9toiles

vacheries1

publiée en 2017

Résumé officiel : Vicky la mordante et Jenny la bébête s’en donnent à coeur joie dans cet album de gags pétillants où une vacherie n’attend pas l’autre. Karine s’en prend plein la gueule… ou alors, est-ce vraiment le cas ? Parfois, celles qui se payent la tête des autres sont celles dont on peut le plus se moquer. Cet album à l’humour 100% vache vous fera meuhhhhhhrir de rire !

Mon avis :

Tout d’abord, merci à Lecthot et aux éditions Dupuis pour l’envoi :)  Étant une grande fan des Nombrils, j’étais ravie de lire ce premier tome de la série dérivée, même si une part de moi aurait voulu la suite du tome 7. Je craignais de m’ennuyer, ou de revenir à un espèce de tome 1 que je connaissais déjà. Mais ce qui est génial, c’est que c’est une véritable nouvelle histoire, à la fois pour que les gens puissent découvrir les Nombrils avec cette série, mais aussi pour nous, les amateurs de la série originale.

Je vais donc parler du point de vue de quelqu’un qui connaissait déjà l’univers et les personnages, mais je serais ravie de lire l’avis de quelqu’un qui a découvert avec cette série dérivée ! Pour moi, les auteurs ont voulu revenir aux fondamentaux de la série, et ça fait du bien. On retrouve des personnages qui m’avaient manquée comme John John, ou Dan, et surtout l’humour propre aux Nombrils. Humour vache comme le laisse entendre le titre, il est je trouve encore plus piquant que dans la série originale, puisque ce sont les origines. Les auteurs arrivent à rendre un humour très piquant très drôle, et à rendre néanmoins attachantes Vicky et Jenny, qui pourtant en font voir des belles à Karine. C’est ça qui est génial car elles sont vaches, mais pourtant, j’ai toujours apprécié les trois. De plus, toujours pour les fans comme moi, ce tome permet de s’amuser à retrouver tous les indices laissées par les auteurs en référence des autres tomes, et de comprendre le background des filles, en attendant le prochain tome de la série principale.

La bande dessinée est sous le signe de la bonne humeur, et on le ressent encore plus grâce aux dessins très pétillants et aux couleurs vives. On sent que les auteurs ont voulu s’amuser avec leurs personnages, et cela fait plaisir. Une BD que je conseille à tous ceux qui veulent passer un bon moment, et se rappeler avec une certaine malice combien la vie peut être « cruelle » ;)

Aurore

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s