L’amour à nu – Charlie Wat

étoile 3

CVT_Lamour-a-nu_5918.jpg

Résumé :

Gaëlle, petite bretonne tout droit venu de sa bourgade, est pleine de rêves et d’espoir lorsqu’elle emménage à Paris pour entamer sa carrière de journaliste.  Elle quitte, non sans déchirements, la pizzeria familiale, sa meilleure amie Justine, et sa grand-mère Jojo adorée. Lors de son séjour dans la ville Lumière, les désillusions et les rencontres qu’elle fera lui permettront de grandir et de vivre de surprenantes aventures.

Mon avis :

Dès son arrivée à Paris Gaëlle rencontre Gabin. Preux chevalier, celui-ci l’aide à ramasser ses affaires, tombées à terre suite à une bousculade. Ils finissent par prendre un café et se quittent sur la possibilité que Gabin la rappelle très prochainement. Cette simple promesse en l’air révélera un aspect de la personnalité de Gaëlle inattendu : sa folie. Elle qui me semblait bien fade devient littéralement obsédée par Gabin. Mais c’est ce grain de folie qui confère au livre cette touche d’originalité.

Ainsi, ce petit coup de fil promis à la légère semble être pour elle le signe d’amour éternel, si bien qu’elle pense déjà être en couple avec Gabin. Elle lui parle chaque instant même s’il ne peut lui répondre, et ne quitte plus son téléphone des yeux. L’idée d’être recontactée par d’éventuels employeurs l’enthousiasme moins que celle d’entendre la voix de son « âme sœur ».

Bientôt, le « fantôme » de Gabin représente à la fois son seul espoir et sa hantise tandis qu’elle prend conscience de la difficulté du rythme parisien pour qui n’y est pas accoutumé. Malgré sa folie, j’ai apprécié le fait qu’elle choisisse d’assumer ses actes en trouvant un emploi différent pour se nourrir. Son travail à la boulangerie lui permettra de rencontrer Estelle (les meilleures !), une jeune femme très sympathique qui semble pourtant incapable de ne pas se mettre dans les ennuis. Cette dernière lui permet pourtant d’oublier son quotidien chaotique. Tout comme le chanteur du métro à qui elle se confie chaque soir sans qu’il ne l’écoute, du moins c’est ce qu’elle pense…

Un jour où elle pense définitivement abandonner sa carrière et ses illusions amoureuses, elle aperçoit Gabin dans une émission télévisée et reçoit presque en même temps un élixir qui lui confère des aptitudes incroyables. Et tout devient encore plus loufoque. Gaëlle est transformée, pleine d’audace et de fougue, elle ne peut s’empêcher d’aider les autres quitte à se retrouver dans des situations très embarrassantes. Son nouveau statut de justicière de l’ombre, sans jeu de mots, lui donne des ailes.

Si je ne m’attendais absolument pas à ces revirements, le récit prend une tournure rafraîchissante, laissant apparaître sous un nouvel angle le style et l’imagination de l’auteure. Ainsi, un peu de chick-lit mélangé à un soupçon de feel good book : vous obtenez ce récit amusant et fantasque proposé par Charlie Wat.

Estelle

 

Publicités

Une réflexion sur “L’amour à nu – Charlie Wat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s