Off-Campus tome 3 : The Score – Elle Kennedy

étoile 4

112655734

The Score est le troisième tome de la série Off-Campus paru aux éditions Hugo & Cie dans la collection « New Romance ».

Résumé officiel :

Allie Hayes est en mode crise. Elle n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d’une rupture qui lui a brisé le cœur. Ce qui est certain, c’est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d’un soir du hockeyeur.

Il va falloir qu’il en fasse un peu plus que d’habitude pour la faire céder.

Dean obtient toujours ce qu’il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles… C’est un homme à femmes, et il n’a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu’à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu’elle veut être son amie ! Non. C’est lui qui décide du déroulement des choses et il n’est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu’il se demande s’il n’est pas temps d’arrêter d’enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour. (Cf Hugo & Cie)

Dans ce troisième tome, on en apprend plus sur le personnage de Dean, ce bel hockeyeur qui n’est absolument pas pudique pour le plus grand malheur de ses colocataires. Comme les précédents, ce tome est à double entrée et nous avons donc les points de vues de Dean et d’Allie. Toujours aussi enrichissant puisque Elle Kennedy ne nous laisse aucune part d’ombre quant aux détails. Leur histoire d’amour est amenée avec aisance et paraît tout à fait naturelle, dans le déroulement des événements.

Ainsi on retrouve Dean. Il est confiant, beau gosse, joue un peu au coq de la basse-cour (autant dire qu’il est sûr de lui), séducteur, provocateur, il a un avenir tout tracé… Il existe beaucoup de qualificatifs pour décrire Dean. Il est canon certes mais il peut être doux envers les autres et particulièrement les enfants – cela lui apporte un côté tendre et l’apaise. On observe un Dean sensible qui a peur de rester en arrière, sur la touche, pendant que Garrett et Logan vivent leurs histoires d’amour et que Tuck devient de plus en plus mystérieux. Face à lui, Allie est un petit bout de femme qui paraît vulnérable mais qui cache bien son jeu. Elle a une vie pas facile surtout au niveau familial avec ses parents notamment son père qu’on rencontre. C’est quand même une jeune femme forte et qui rêve de gloire comme toute actrice. Elle vit un chagrin d’amour et sa nuit avec Dean va changer la donne. Le langage des deux personnages principaux est cru et assez brutal comparé aux deux premiers tomes – c’est déroutant mais cela correspond parfaitement à la personnalité de Dean et on voit que l’histoire prend en maturité. Ce livre est plus sexy que les autres et le sport y occupe aussi une place plus importante.

Dans ce tome, Elle Kennedy aborde des sujets plus durs comme la maladie, la mort… Quand la tragédie frappe, on découvre un Dean vulnérable qui ne sait pas comment gérer la situation outre que de façon auto-destructrice et de retomber dans ses travers. L’auteure écrit des scènes percutantes, profondes et émotionnellement ingérables même pour les lecteurs. Nous aussi nous ne savons pas comment gérer un tel drame et on peut comprendre les réactions de Dean.

Outre ces scènes pleines de tristesse, l’auteure nous offre, comme à son habitude, des situations très drôles entre Allie et Dean, notamment la scène de la salle de bain où Logan fait irruption. Elle Kennedy arrive toujours à nous faire mourir de rire tellement ses personnages sont loufoques et complices. En effet, la complicité entre les quatre garçons, ces quatre colocs et hockeyeurs est vraiment brillante. Taquinerie est le mot d’ordre de leur amitié hors du commun et on se prend à rêver d’avoir une telle complicité fusionnelle avec ses meilleurs amis.

Finalement, je dirais que les derniers mots de l’histoire promettent un quatrième et ultime tome surprenant avec Tucker comme personnage principal. Elle Kennedy laisse planer le suspense jusqu’à la fin. J’aimerais beaucoup qu’une adaptation cinématographique de cette série voit le jour même si cela pourrait être frustrant de mettre un visage sur les garçons parce que l’imagination fait bien son travail.

Émeline

Publicités

Une réflexion sur “Off-Campus tome 3 : The Score – Elle Kennedy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s