Treize Raisons – Jay Asher

étoile 4

Treize Raisons.jpg

13 raisons est le premier roman de Jay Asher. Il est paru en 2010 aux éditions Albin Michel dans la collection « Wiz ». Il va être adapté en série sur la plate-forme Netflix courant mars 2017.

Résumé officiel :

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails.
Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

On embarque donc dans cette espèce de chasse au trésor. On suit les traces d’Hannah Baker – on déambule dans les rues de Portland avec Clay au gré des envies de la jeune fille. Tout comme le héros, on est surpris par cette forme d’adieu ou plutôt de vengeance puisque dans un sens, elle en révèle beaucoup sur les autres et très peu sur elle finalement. On ressent le malaise de Clay de rentrer dans la vie intime d’Hannah qui s’est suicidée et qui nous en explique les raisons. L’auteur met le doigt sur ce qui fait mal. Tout est dit avec une grande exactitude.

Le mal être d’Hannah ressort à chaque cassette. On se rend compte que la vie au lycée n’est pas toujours rose et peut être très mal vécue par certaines personnes. Le moindre geste déplacé ou involontaire peut être mal interprété ou blesser le destinataire. Jay Asher dépeint une héroïne en marge de ses camarades et qui doit faire face à la méchanceté des adolescents qui font alors transparaître leur mal être dans leurs actes de différentes manières.

On ressent forcément de la peine pour Hannah mais aussi de la pitié pour Clay qui se demande ce qu’il fait là au fur et à mesure sur les cassettes progressent. Son incompréhension augmente de plus en plus. Son questionnement également et sa vision change. A la fin, sa manière de voir ses camarades est forcément différente et cela a permis de lever le voile de la vérité sur leur véritable nature. Chacun avait sa motivation de faire ce qu’il a fait mais Hannah en a subit toutes les conséquences et maintenant seuls les remords sont là pour leurs tenir compagnie.

Ce dernier témoignage avant son passage à l’acte nous permet de comprendre son parcours et ce qu’elle a vécue : les choses qui l’ont blessées, celles qui l’ont conforté dans son choix ou encore celles pour lesquelles elle se sent coupable et s’excuse.

L’histoire de Clay brise littéralement le cœur. Au fond, le jeune homme est décrit de par sa gentillesse et sa douceur envers les autres. Il évoque lui même sa timidité adolescente et sa curiosité face à l’énigme que représentait Hannah.

Finalement, ce premier roman est prometteur. 13 raisons est un livre dérangeant et malsain pour plusieurs passages qui mettent le lecteur face à une vérité poignante et gênante. Peut-être était-ce la motivation d’Hannah ? Mettre les gens face à leurs propres actes dans le but qu’ils assument leurs responsabilités et que cela les hantent encore bien des années. C’est également une manière de ne pas être oublié.

Émeline

 

Publicités

Une réflexion sur “Treize Raisons – Jay Asher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s