Calendar Girl : Février – Audrey Carlan

étoile 3

calendar-girl,-tome-2---fevrier-848489-264-432.jpg

Calendar Girl : Février est le second tome de la série d’Audrey Carlan paru aux éditions Hugo & Cie dans la collection « New Romance » le 2 février 2017.

Résumé officiel :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia. (cf Hugo & Cie)

Cette fois-ci l’action se passe à Seattle. Mia y rencontre Alec Dubois, un peintre français dont elle va devenir la muse. J’ai été quelque peu déçue de ce tome car je m’étais attachée à Wes et je trouve que l’action va beaucoup trop vite. En effet dès les premières pages, Mia tombe sous le charme d’Alec. Alors d’accord il est français et l’accent est à tomber mais j’ai l’impression qu’elle oublie vite Wes même si elle y pense de temps en temps. On retrouve quand même une continuité avec le premier tome…

J’ai trouvé qu’Alec était trop gentil alors qu’ils se connaissent à peine – y a une rapidité dans l’attitude des personnages et l’action qui m’a bloquée. Le roman est aussi court que le premier et pourtant il m’a paru long surtout à cause de la profusion de scènes hot et le manque de développement des personnages. On dirait qu’ils n’ont aucune conversation sauf dans les deux derniers chapitres alors qu’avec Wes tout paraissait plus fluide, plus simple. Alec et Mia sont plus amants qu’amis et c’est dommage.

Le personnage d’Alec est le parfait cliché de l’homme français avec son accent sexy et sa manie de parler la langue de Molière à tout bout de champ. S’en est presque lassant voire horripilant pour nous autres français… En ce qui me concerne, c’est too much.

Dans ce deuxième tome, on en découvre un peu plus sur Mia et son passé familial. Elle est à fleur de peau et pleure beaucoup. Cela aurait pu donner des scènes émouvantes si l’auteure avait un peu plus creusé. Les derniers chapitres nous donnent quand même une note de liberté voire de conte de fées et cela apporte une fraîcheur à ce huis-clos du début. J’aurais aimé avoir plus de chapitres dans ce ton là.

Pour le moment l’auteure semble peindre toujours des hommes au physique ravageur mais j’ai hâte et j’espère que la donne changera, que pour une fois l’homme ne plaira pas à Mia. Finalement, je suis une nouvelle fois curieuse de lire le prochain tome et de découvrir un autre personnage, un autre homme, ce fameux italien restaurateur… Je n’ai certes pas été conquise pas ce deuxième tome mais je lirais avec plaisir le troisième parce que l’histoire de Mia m’intéresse et m’intrigue. Avouons le, on veut toutes savoir si elle finit avec Wes à la fin de l’année ou pas…

Émeline

Publicités

8 réflexions sur “Calendar Girl : Février – Audrey Carlan

    • AccioLivres dit :

      J’ai lu Mars hier soir et je l’ai trouvé super! Les personnages sont rafraîchissants et l’auteur sait se renouveler. Je n’ai pas été déçue comme avec le deuxième mais je peux comprendre que se soit dur de passer outre une déception…

      J'aime

  1. dreamingwithboooks dit :

    Je viens de lire le premier tome et l’histoire (et le concept) m’ont intrigué … Cependant j’ai un peu peur de découvrir février vu que les avis ont l’air d’être unanime … Je ne sais pas si je vais apprécier que Mia oublie si vite Wes pour tomber dans les bras d’Alec … On verra bien ;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s