La Gouvernante aux bas bleus – Catherine Choupin

étoile 4

51zxbxrknfl

La Gouvernante aux bas bleus de Catherine Choupin a été publié par Librinova – un site d’auto-édition que je remercie chaleureusement pour ce service presse numérique.

Résumé officiel :

« La sirène aux yeux de jade avait planté en lui la graine d’un idéal féminin qui le hanterait pendant des années. Le lendemain, il prenait l’avion pour Djakarta, mais son image le poursuivit jusqu’en Indonésie ».

Adrienne est la fille de l’ambassadeur de Grande-Bretagne en France. Elle subit des déconvenues sentimentales et professionnelles qui la conduisent à camoufler son identité et ses diplômes. Elle devient Jeanne, la gouvernante de deux enfants dans un hôtel particulier du 16e arrondissement. Leur père, Michel, un jeune veuf richissime et très occupé, la regarde à peine. Il est obsédé par l’image d’une jeune femme qu’il a rencontrée huit années auparavant au bal de l’ambassade du Royaume-Uni….

Ainsi nous faisons la connaissance d’une jeune femme très cultivée, qui par ailleurs m’a fait penser à George Sand car elle doit cacher cette culture. Adrienne est la fille de l’ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris. Elle fait donc partie d’un monde de l’élite, de la noblesse des ambassades en quelque sorte ; monde que nous connaissons peu. D’un autre côté nous avons Jeanne, cette jeune gouvernante prise de tendresse pour les enfants de son patron, Michel, et pour Michel lui-même également. Adrienne et Jeanne ne sont qu’une seule et même personne. Voilà qui rend l’histoire intéressante ! Comment cacher une double identité ? Comment mener une double vie ? Comment se faire aimer pour soi-même et non pour son apparence ou les impressions surfaites que l’on a de la personne ? Voilà toutes les questions auxquelles Catherine Choupin tente de répondre dans son roman La Gouvernante aux bas bleus.

Il y a un mélange entre la vie du XXIème siècle et un langage beaucoup plus vieux qui a trait à la noblesse genre XIXème – cela dénote un peu mais fait le charme du roman.
Cette histoire rend hommage à la culture littéraire et notamment française dont nous sommes tellement fiers aujourd’hui. C’est également un plaidoyer en faveur de l’éducation. En effet, Catherine Choupin souligne l’importance de l’éducation des jeunes filles qui rappelle les siècles précédents. Par ailleurs, c’est la raison pour laquelle Adrienne devient Jeanne en changeant d’identité. À une certaine époque, être une bas bleus était proscrit. Comme George Sand, Adrienne doit se cacher. On remarque aussi beaucoup d’allusions à des œuvres romanesques et théâtrales notamment Marivaux avec son Jeu de l’amour et du hasard – notre histoire est une sorte de boucle temporelle dans laquelle les personnages sont prisonniers puisque les deux hommes (Michel et Vincent) aiment la même femme. L’auteure joue sur un véritable quiproquo !

Toutefois, j’ai trouvé que Michel avalait un peu trop vite la pilule en découvrant la véritable identité de sa gouvernante, Jeanne. Mais nous avons une jolie histoire qui montre un monde auquel nous n’avons pas accès et qui est en faveur de la culture notamment littéraire si précieuse de nos jours mais qui se perd chez les jeunes au profit des médias tels que la télévision ou les réseaux sociaux. Le lecteur est placé en position de voyeurisme car il connaît la vérité et se délecte des quiproquos orchestrés par l’auteure. On est prit de pitié pour ces pauvres personnages qui souffrent considérablement alors qu’ils s’aiment secrètement. Ces malentendus rocambolesques peuvent rappeler les romans du XVIII-XIXème siècles, ce qui s’accorde très bien avec le langage employé !

En somme, je résumerais cette œuvre comme une jolie romance qui nous enchante, nous faire croire encore aux contes de fées et finalement prône l’importance de la culture littéraire et artistique.

Émeline

Publicités

Une réflexion sur “La Gouvernante aux bas bleus – Catherine Choupin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s