Journal d’un coup de foudre (l’intégral) – Sarra Manning

étoile 3

9782266228237.jpg

Pocket Jeunesse (2012)

Edie, de son vrai nom Edith, est une adolescente de 16 ans, qui en veut à ses parents… Pour quelle raison ? Pour l’avoir forcée à déménager dans un nouvel environnement, à devoir se faire de nouveaux amis et à s’adapter à son nouveau lycée. Elle fera néanmoins la rencontre de nombreuses personnes dont Alice, Paul, et surtout Jim. Un véritable coup de foudre aura lieu, entre période d’amour fou, de ruptures et de réconciliations en cascade, Edith et Jim vivront une histoire d’amour rocambolesque, qui leur permettra de grandir, d’évoluer et de comprendre que l’amour n’est pas nécessairement un conte de fées.

Mon avis
Tout comme Journal d’une Princesse de Meg Cabot ou encore Le journal intime de Georgia Nicolson de Louise Rennison, Journal d’un coup de foudre fait partie de ces séries “pré chick-lit” incontournables. Une petite relecture d’un intégral que j’ai décidé de partager avec vous. Edie est une ado totalement férue de mode et de friperies. C’est avec un certain scepticisme qu’elle arrive dans ce nouveau lycée où elle ne semble pas faire l’unanimité. Petit à petit, dès lors qu’elle et Jim feront connaissance grâce au club de photos, il occupera toutes ses pensées.

On assiste en permanence à des crises de larmes, des disputes, des promesses d’amitié et à des baisers volés, signes de réconciliation. Ils forment tous deux des stéréotypes lycéens : Jim, le bon ténébreux lunatique, transi d’amour dans l’instant et glacial quelque temps plus tard ; Edie, jeune, belle, blonde, à la fois sûre d’elle et soucieuse à l’extrême de ses moins faits et gestes en la présence de Jim… Petit à petit, on apprécie davantage de suivre les pensées, le ressenti d’Edie à travers son journal. Le fait est qu’on adore rire de leur couple, le détester et enthousiasmer à cause de leur immaturité, de leur égoïsme.
Parallèlement à cela, les personnages secondaires que l’on rencontre tout au long de l’histoire sont très attachants, j’ai tout particulièrement apprécié Alice qui est à la fois la meilleure amie/ennemie/réconciliatrice/donneuse de conseils.

Le fait d’avoir relu ces trois tomes à la suite était une bonne chose. On constate une évolution plus rapide des personnages qui grandissent, se remettent en question, sans pour autant abandonner leur mauvaises habitudes qu’on adore critiquer. De plus, des éléments perturbateurs viennent chambouler le quotidien des personnages : à savoir Clotilde et Hugues la fratrie infernale qui sèmera davantage la discorde entre Eddie et Jim, ou encore la rencontre d’Edie avec Pénélope et la création de son groupe de rock. Cela confère davantage d’adrénaline au sein de l’intrigue et il est plus difficile de reposer le livre.

Journal d’un coup de foudre est une valeur sure de l’adolescence. L’alternance de dialogues décalés, de crises, de déclarations d’amour entrecoupées de quelques réflexions mûres donne cette touche d’originalité et de légèreté qui fait la différence. Une lecture plus qu’accessible à tous ceux qui souhaitent se replonger dans les amours de lycée l’espace de quelques lignes.

Estelle

Publicités

Une réflexion sur “Journal d’un coup de foudre (l’intégral) – Sarra Manning

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s