Top Ten Tuesday # 4 : 10 livres qui évoquent la guerre

TTT

Bonjour à tous !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouveau Top Ten Tuesday. Le sujet de cette semaine est

« 10 livres qui évoquent la guerre »

C’est un thème qui m’intéresse tout particulièrement car il a trait au passé historique de nombreuses (toutes?) sociétés et c’est un patrimoine dont on doit se rappeler. Nombre de nos gouvernements d’aujourd’hui sont nés à l’issue d’une guerre.

  1. L’Espoir d’André Malraux
malraux-andrc3a9-1901-1976-lespoir2.jpg

Guerre civile espagnole

2. HHhH de Laurent Binet (coup de cœur!)

9782253157342-001-T.jpeg

Prague – 1942

3. Les Justes d’Albert Camus

f-31d-4b56dc082dbaf.jpg

Révolution russe de 1905

4. Sobibor de Jean Molla

74116509.jpg

Seconde Guerre Mondiale

5. Expiation de Ian McEwan

36656_1719879.jpeg

Seconde Guerre Mondiale – entre Dunkerque et le Blitz de Londres

6. Le Journal d’Anne Franck

9782253001270.jpg

Seconde Guerre Mondiale

7. Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot

69581072.jpg

Première Guerre Mondiale

8. Les Paravents de Jean Genet

product_9782070416134_195x320.jpg

Guerre d’Algérie

9. Le retour au désert de Bernard Marie Koltès

9782707319715.jpg

Guerre d’Algérie

10. L’Iliade d’Homère

product_9782070367009_195x320.jpg

Mythologie

Pour rappel, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous créé originellement par le blog anglais The Broke and the Bookish puis repris en France par le blog  Frogzine :)

N’hésitez pas à évoquer d’autres œuvres dans le même genre si vous en connaissez!

 

Emeline

Publicités

12 réflexions sur “Top Ten Tuesday # 4 : 10 livres qui évoquent la guerre

  1. Xenko dit :

    Oserais-je ajouter un sympathique livre que j’avais lu pour le défi lecture de mon collège, qui s’appelait Le Général des Soldats de Bois. Très sympathique et touchant, je m’en souviens :) Sinon, plus sérieux, il y a Putain de Guerre, sur le Viêtnam, par Michael Herr, un témoignage vraiment dingue sur ce qu’était l’horreur du conflit. Et parmi mes lectures plus récentes, j’ajouterais Le Feu, d’Henri Barbusse, sur la 1ère guerre mondiale, où il y a très peu de langage littéraire et quasiment que la retranscription, par Barbusse himself, de la langue des poilus, au sein de leur vie en tranchée. Vraiment happant !
    Votre blog assure, mesdemoiselles, continuez comme ca !!! :)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s