After saison 1 – Anna Todd

étoile 3

after-saison-1

Cette fanfiction d’origine a été publiée en 2014 par Simon & Schuster (VO) et en 2015 par les éditions Hugo Romance (VF). Une republication a eu lieu par Le Livre de Poche (2016). La suite est composée de quatre autres saisons et des spin-offs existent : Before (qui se concentre sur le personnage d’Hardin) et Nothing More (avec Landon pour personnage principal).

C’est l’histoire d’une jeune fille Tessa qui, il faut le dire, est plutôt coincée. En arrivant à la fac, elle doit partager sa chambre avec une camarade, Steph, totalement punk. Ce sont deux univers qui s’entrechoquent alors. Mais la confrontation prend une tournure encore plus dangereuse, encore plus interdite et inédite lorsque Tessa rencontre Hardin, un ami de Steph. La jeune fille si pure et innocente teste rapidement ses limites et découvre un monde jusque là caché, diamétralement opposé à son univers.

J’ai longtemps hésité avant de chroniquer ce roman parce que j’étais partagée…

Si le personnage de Tessa semble quelque peu évoluer au fil des pages, celui d’Hardin reste fidèle à lui-même malgré une certaine ambiguïté. L’héroïne semble se détendre de plus en plus grâce à l’influence d’Hardin mais reste certes campée dans ses objectifs professionnels et scolaires, ce qui ajoute une pointe de réalisme à l’histoire. Beaucoup de filles peuvent se reconnaître en elle. Toutefois sa rencontre avec Hardin n’est pas de tout repos. En effet, sa personnalité est ambivalente. Un moment il apparaît violent, dangereux ou encore haineux tandis que d’un autre côté, il peut s’avérer être tendre, doux, aimant. Toutefois, un des points positifs de ce roman est le fait que son caractère soit aussi contradictoire. Cela est un fait constant tout au long de l’histoire ce qui permet d’apporter une certaine cohérence.

On retrouve toute l’écriture d’une fanfiction. Les chapitres ne sont ni trop longs, ni trop courts. On peut arrêter la lecture quand on le désire. Anna Todd a son style à elle ; fluide, simple et efficace. On tombe rapidement dans ce tourbillon de sentiments qu’éprouvent les deux héros. C’est limite addictif !

Mais, parce qu’il faut bien un « mais » ; je suis partagée par ce roman et je ne sais qu’en penser. Bien sûr l’auteure surfe quelque peu sur la mode Fifty Shades. C’est un roman new adult (new romance) avec toutes les choses que cela entraîne. Cependant, même si l’histoire semble meilleure et mieux écrite que Fifty Shades (ce n’est que mon humble avis), il n’en reste pas moins que les chapitres se ressemblent encore et toujours. Ils alternent entre moment heureux et dispute, drame familial et tendresse… Bref le lecteur peut très vite se lasser. C’est mon cas même si j’ai été au bout de ma lecture en espérant une fin palpitante… et je l’ai eu ! C’est un véritable retournement de situation que personne ne voit venir. Les derniers mots nous donnent envie de connaître la suite, les détails de tout ça, mais est-ce suffisant ?

Pour conclure After est un livre qui m’a laissé pantoise. Ce premier roman de la série a des qualités comme des défauts et malheureusement j’ai tendance à rester focalisée sur la redondance des actions et des propos.

Emeline

ENGLISH VERSION :

Tessa is a good girl with a sweet, reliable boyfriend back home. She’s got direction, ambition, and a mother who’s intent on keeping her that way.

But she’s barely moved into her freshman dorm when she runs into Hardin. With his tousled brown hair, cocky British accent, tattoos and lip ring, Hardin is cute and different from what she’s used to.

But he’s also rude—to the point of cruelty, even. For all his attitude, Tessa should hate Hardin. And she does—until she finds herself alone with him in his room. Something about his dark mood grabs her, and when they kiss it ignites within her a passion she’s never known before.

He’ll call her beautiful, then insist he isn’t the one for her and disappear again and again. Despite the reckless way he treats her, Tessa is compelled to dig deeper and find the real Hardin beneath all his lies. He pushes her away again and again, yet every time she pushes back, he only pulls her in deeper.

Tessa already has the perfect boyfriend. So why is she trying so hard to overcome her own hurt pride and Hardin’s prejudice about nice girls like her?

Unless…could this be love?

My opinion:

If the character of Tessa seems to change through the book, Hardin stays the same from the beginning to the end. He has an ambivalent personnality which spices up the plot.

The writing style is fluid, simple and efficient. We are addicted to the story and we follow with envy this whirlwind of feelings experienced by the two heroes.

But I am quite mixed about this novel. It is a new romance which can reminds us of Fifty Shades of Grey by E.L. James. I think After is well-written and more realistic.

The chapters all look the same and the story does not really evolve. I am not sure to read the second book because I am afraid of the loop effect.

The writing alternates between happiness and drama, quarrels and tenderness. This may tire the reader and it was my case. However I must admit that the ending is thrilling…

Publicités

5 réflexions sur “After saison 1 – Anna Todd

  1. enviedelire dit :

    Je suis actuellement en train de lire le deuxième tome.

    Ce qui m’a un petit peu saoulé c’est le je t’aime-je ne t’aime plus. Ils passent leur temps à s’engueuler, et quand ça va bien biiiiim y’a toujours un truc qui ne va pas.
    Ca en deviens un peu lassant à force.

    Mais c’est vrai que la fin du premier m’avais étonnée (je ne l’avais pas vu venir du tout).

    J’aime quand même ce genre de lecture sans prise de tête mais jamais je ne pourrai enchaîner les 5 tomes à la suite (alors que d’habitude, ce n’est pas quelque chose qui me dérange de lire tout une série à la suite).

    Aimé par 1 personne

    • AccioLivres dit :

      J’avoue avoir commencé le 2ème mais franchement pas emballée! J’ai l’impression aussi que c’est toujours la même chose, trop répétitif du coup j’ai du mal ! Ouais je comprends, si j’enchaînais les 5 tomes, j’aurais le sentiment de relire le même livre encore et encore :p
      Emeline

      Aimé par 1 personne

  2. laudumon dit :

    J’ai le bouquin sur la table de nuit depuis des mois et je n’ai toujours pas trouvé le courage de le commencer. J’avais peur qu’il soit trop fifty shade. Mais je vois que comme beaucoup de monde, les avis sont partagés sur ce bouquin. Mais vu que tu dis qu’il a une fin en mode retournement de situation, je sens que je vais quand meme me forcer à le lire pour voir ce qu’il en est et me faire moi-aussi mon propre avis :)
    Bisous bisous
    Laura – JuneThirty

    Aimé par 1 personne

    • AccioLivres dit :

      J’ai mis du temps à me décider aussi mais par curiosité je l’ai ouvert histoire de voir ce que ça donnait et de me faire une idée. C’est le genre de livre qui se lit facilement donc c’est agréable :)
      Tiens moi au courant quand tu l’auras lu :)
      Bisous
      Emeline

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s